Imprimer Télécharger

La mise en place d’une couche de mapping objet-relationnel entre un modèle métier « objet » et une base de données relationnelle facilite considérablement la problématique de persistance d’une application.

Cependant, les deux modèles de données et de programmation sous-jacente n’ont rien à voir, ce qui occasionne des difficultés connues sous le terme d’« impedance mismatch ». Ces difficultés sont visibles lorsqu’une application Java devient peu performante ou instable.

Avant d’en arriver là, la connaissance précise de l’outil de mapping et le respect de ses règles de développement sont impératives. Réaliser un mapping correctement adapté à ses besoins reste une étape très délicate qui peut nécessiter plusieurs ajustements de sa stratégie de persistance afin de trouver le bon compromis entre performances, stabilité et impédance faible, en fonction du contexte applicatif.

Hibernate offre un large panel d’options de configuration et de représentation ainsi que des fonctionnalités spécifiques qui s’inscrivent dans cette recherche d’optimisation.

Ce cours permettra aux stagiaires de bien comprendre et d’expérimenter les avantages et inconvénients de chaque solution offerte pour choisir le compromis adapté face à certaines situations récurrentes.